Chapitre 2 : Nicolas

N 63

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

9 commentaires

Emrad a dit :

Avec les versions “brouillon ” c'est vraiment rapide on a beaucoup avancé dans l'intrigue en peu de temps. Je suis toujours pas sûr de savoir ce qui est réel ou pas dans ce passage.

PS: merci pour le copinage, je viens de le voir. Du coup je sais pas si t'es au courant de l'avenir de ma BD …

10 juin 2012

Un visiteur (Fredie) a dit :

C'est vrai Emrad qu'on se sent un peu perdu. Délire ou pas délire ? Quoiqu'il en soit, si c'est voulu le fait qu'on se sente aussi perdu que Nico alors c'est réussi ^_^ ! C'est vrai aussi qu'on avance vite dans l'intrigue (ça arrange les fans !!! Je ne cache pas ma joie !!!).

J'ai hâte de voir la suite !

J'adore la tête que Nico fait dans C2, c'est trop marrant ! Ça change un peu de le voir embarrassé comme ça !

10 juin 2012

lagae a dit :

D'accord avec Fredie et Emrad…Tout se mélange dans ma tête depuis l'aube, je suis dans un passage du…Davinci Claude…^^ (hum, petit clin d'oeil à un morceau que j'aime bien ,tout comme le morceau de Placébo, d'ailleurs…)…Bref, on ne sait plus très bien ce qui est réel, ce qui est de l'ordre du fantasme…Mais je suis sûr que tu vas très vite nous démeler tout ça…

10 juin 2012

Un visiteur ("R") a dit :

J'ai dépensé tous mes trésors de lyrisme. Sérieux, je sais plus quoi dire!!!! Ces escaliers où il n'y a que des filles assises par groupe ou seules, c'est, pour moi, symbolique du désespoir amoureux de Nicolas. La honte qu'il ressent, c'est la honte de celui qui se retrouve seul sans savoir comment. Ce parc que j'imagine verdoyant, ce pont de type chinois ou asiatique, c'est encore et toujours la solitude d'un être amoureux… que d'émotions en quelques cases!!! J'en reste bouche bée.

10 juin 2012

KJF a dit :

L'expression de Nicolas est vraiment géniale ! ^^

10 juin 2012

Un visiteur ("R") a dit :

Ah oui, +1 KJF, je savais bien que j'oubliais quelque chose : la perfection graphique!!! Point très important pour faire passer les émotions.

10 juin 2012

Un visiteur (Claire Morgble) a dit :

Tout à fait d'accord! J'adore cette planche! L'expression de Nicolas, le décors, tout est super :)

12 juin 2012

baphea a dit :

Emrad > Pour le rêve, hé,hé… c'est un peu beaucoup le but de cette manoeuvre ;p Et puis j'aime bien pouvoir “abattre” des planches assez rapidement (puis j'ai envie de passer à autre chose)

Fredie > Oui, il ne reste que 5 pages avant la fin :( Je suis en contact avec un éditeur, je croise les doigts, on verra bien, mais je ne désespère pas de vous proposer le récit achevé au format papier

Lagae > Ha, “…DaVinci Claude” excellent :)

"R" > Oui, je suis content que quelqu'un l'ai vu \o/ Je voulais que Nicolas se réveille au milieu des cadavres de ses ex (mais trop gore) ou se balade sur un boulevard désert entouré de panneaux géants de ses ex… finalement, l'un dans l'autre, je n'avais pas assez de pages pour faire tout ça et ça aurait peut-être été trop bavard. Merci encore pour tous tes trésors de lyrisme que tu me livres à chacun de tes commentaires, ça me donne la pêche <3

KJF > Oui, ça détend :)

Claire > Et puis, on est à Lyon, et ça, ça compte XD

12 juin 2012

Un visiteur (Laan / Poulpytooly) a dit :

Le parc, le parc !! =D Mais non il a pas l'air con, juste l'air fou XD

12 juin 2012