Chapitre 2 : Nicolas

N 44

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

5 commentaires

lagae a dit :

Encore une très belle planche, et qui explique l'hésitation de Nicolas…Mais…C'est quoi cette odeur? Ah, c'est les pets de Nico…C'est peut-être un peu too much, cette histoire,non? Juste un petit détail: en C5, Nico est en chaussure de ville et se dirige vers la source du “bruit sourd”…Et en dernière case se retrouve en tong…Abracadabra!

1 avril 2012

salma a dit :

Ah wéé j'avais pas remarké le détail de la transformation des chaussures en tongs o_0

En effet c'est une belle planche (comme les autres)… mais ça casse l'ambiance de la précédente ^_^ après ça montre que tes héros restent des “êtres humains”

P.S: j'étais resté sur la planche d'hier sans remarquer que tu as retiré les “bruitages” en c3. Je trouve que ça passe mieux comme ça.

1 avril 2012

baphea a dit :

Lagae > Et Abracadabra, le revoilà en chaussures ;p Franco, il y avait quelque chose qui m'embêtait vers ces pieds, et je trouvais pas quoi…? Merci de l'avoir pointé pour que je rectifie :)

Salma > C'est exactement ce que je veux, garder des traces de ce que ces personnages ont d'humain, sans être mis dans des catégories ou mettre dessus un “voile” de romance exacerbé. La partie de Nicolas doit être plus “Trash”, après, effectivement, peut-être que c'est “too much”… je sais pas… disons que ça correspond à ce que je veux montrer. Ceci étant dit, les onomatopées étaient de trop, et ça fonctionne mieux sans, je suis d'accord avec toi :D

1 avril 2012

Un visiteur (mely) a dit :

C'est moi ou Nicolas devient de moins en moins "beau" qu'au début, c'est pas forcément une mauvaise chose hein ^^. C'est peut-être fait exprès d'ailleurs… c'est pas plus mal, ça casse une éventuelle "niaiserie", "compte de fées", "histoires d'amour idéalisé" à l'histoire: Atika et Nicolas ne sont pas des personnages parfait :) => ça donne du piment (^^) bon bon je sors, mon charabia est inutile ^^

ps: j'aime j'aime j'aime! (toujours autant l'histoire)

1 avril 2012

Un visiteur a dit :

je me demandais si une onomatopée “PROUT” aurais pu casser l'ambiance de la planche. J'aurais aimé un gros “PROUT” ça m'aurais fait bien marrer!

9 avril 2012